Les REMY

dans l'étude faite par la librairie Intermède Belleroche

Lien vers le site de la librairie Intermède Belleroche et son catalogue généalogique

Copie de la page

Rime, Rimes, Remy, Rémy

Origine: Charmey (Comté de Gruyère)
    Les Rime et les Remy de Charmey sont à l'origine une seule et  même famille. On rencontre ainsi dans les Grosses du XVIIe siècle: "Jean Rime et son frère Bartholomé Remy" à Charmey; et "Noël Remy alias Rime, ffeu François" à Charmey en 1681; etc...
    Jusqu'au XIXe siècle certains personnages de cette famille utilisèrent les deux formes Rime et Remy. A partir de 1850 (Loi du 20.11.1849 fixant l'orthographe officielle des noms de famille dans le canton de Fribourg) les patronymes se fixèrent, selon les différents rameaux, dans les formes Rime, Remy, et Rémy en Suisse. Au Brésil le patronyme s'est fixé dans la forme Rimes.

Bourgeoisies:
RIME, RIMES: Charmey, Gruyères (1633 & 1646), Cortaillod (XIXe s.), Genève (1884 & 1910), Vernier (1938), Romont (1951), Poliez-Le-Grand (1956), Vevey (1956), Villars-Le-Terroir (1956), Lausanne (1957).

REMY, RÉMY, RIMES: Charmey, Fribourg (1781), Bulle (1846), Progens, La Chaux-de-Fonds (1888), Neuchâtel (1889), Le Locle (1920), Genève (1931, 1959, 1960), Planfayon (1960), Château-d'Oex (1956), et Rougemont (1958).

Etymologie: Remy et Rimi, formes primitves de ce patronyme, sont des formes populaires du nom de baptême Remigius; C'est St Remigius (Rémy) qui baptisa Clovis.

Variantes: Remy (1552), Rimi (1646), Ramy de La Monsse, Ryme, Remy de La Baume, Remy dit Gret, Remy des Arses, Ryme des Arses, Remy alias Rime, Risme, Risme dit Rutac, Rimes, Rémy, etc....

Armoiries:

RIME, de Charmey, Gruyères, Cortaillod, Genève, Vernier, Romont, Poliez-Le-Grand, Vevey, Villars-Le-Terroir, et Lausanne: 

"d'azur à un chevron d'or accosté en chef de 2 coeurs de gueules et ne pointe d'un croissant figuré d'argent" 

(AEF: Fichier armoires)

RIME, de Gruyères, Cortaillod, Genève (1910), Vernier, Poliez-Le-Grand, Vevey, Villars-Le-Terroir, et Lausanne: 

"Coupé: écartelé: aux 1 et 4, d'argent plein, aux 2 et 3, d'azur à un croissant d'argent; et d'argent à trois étoiles à six rais de gueules; une fasce de gueules brochant sur le tout" 

(Musée gruyérien à Bulle)

REMY, RÉMY, de Charmey, Fribourg, Bulle, Genève, Le Locle, Rougemont, La Chaux-de-Fonds, Neuchâtel, Château d'Oex: 

"D'argent à la croix de St-Antoine pattée de sable" 

(AEF: Fichier armoiries)

REMY: Bulle, Progens, Planfayon: 

"De sable à un croissant d'or en pointe surmonté de trois fléchettes d'argent empennées d'or, une posée en pal et les deux autres en bande et en barre; accompagné en chef d'une sphère stréiée d'argent à une croisette issante d'or accostée de deux étoiles du dernier" 

(AEF: Fichier armoiries)

Emigration au Québec:
- François RISME dit RUTAC, probablement de Charmey (ou Gruyères), établi en Nouvelle-France le 30.06.1665, garde du vice-roi M. de Tracy, obtient une concession à l'Isle d'Orléans en 1666.


Emigration en France:
- René Léon Martin Rime, de Charmey, libéré de sa bourgeoisie pour se faire naturaliser en France en 1956.

Emigration à Nova Friburgo:
    Quatre familles Rime (et Remy) prirent la route du Brésil en 1819:
A) La première a être signalée au Brésil était composée seulement de deux soeurs, passagères de l'Urania, catholiques et francophones, filles de:
I  Jean RIME, de et à Gruyères; Marie Claudine Ne..., d'où au moins: 

1-

 Marie Françoise Josette RIME, de Gruyères, o 04.06.1792, arrivée célibataire à NF; x  08.08.1821 João GONÇALVES RAMOS, natif de Barcellos au Portugal, fils de Paulo José VIANNA et Sebastiana Joaquina  Ne.... 
Ils eurent au moins six enfants, tous nés à NF. cependant l'abbé Joye signale par la suite à côté de leur nom "Cantagallo":  

1-

Bernardo Fortunato RAMOS, o NF 20.08.1821

2-

Manoel RAMOS, o NF 09.02.1823.

3-

Francisca RAMOS, o NF 29.04.1826.

4-

José Luiz RAMOS, o NF 18.10.1829

5-

Francisco Luiz RAMOS, o NF 22.06.1831.

6-

Maria Clemencia RAMOS, o NF 01.03.1835.

  

2-

Mariette, de Gruyères, o ca 1797, + Macacu 15.01.1820, émigrée à NF. 

  

B) I Félix RIME, de et à Charmey, o ca 1784, catholique, cultivateur, émigré à NF à bord de l'Urania, arrivé à NF où il occupa la maison 8 et la glèbe 41;
x Véronique TORNARE, de Charmey, o 1785, + NF 30.03.1850, tisserande, inh. au cimetière du "Jacinto";
D'où au moins: 

1-

Marianne RIME, o ca 1812, + à bord de l'Urania 05.10.1819.

2-

François, o ca 1814, + à bord de l'Urania 07.10.1819.

3-

Mariette, o ca 1815, + à bord de l'Urania 05.10.1819.

4-

Marianne Catherine RIME, de Charmey, o ca 1816, arrivée à NF; x 27.04.1832 Charles PINEL, o Paris 1802, naturaliste,  établi à NF vers 1830, fils de Philippe PINEL, le plus célèbre psychiatre  français de la fin du XVIIIe siècle et du début du XIXe siécle, et de Jeanne-Françoise VINCENT. La plupart de la descendance actuelle du nom PINEL ne connait pas cette origine curieuse. 
Ils eurent huit enfants:  

1-

Maria Leontina PINEL, o NF 23.04.1837

Cypriano Luiz Felipe PINEL, o NF 08.05.1841 

Joanna Honorina PINEL, o NF 12.03.1845

Carlos Scipião PINEL, o NF 22.04.1847

Clara Dorotéa PINEL, o NF 11.08.1849

Luiz Leão PINEL, o NF 25.12.1852

Amélia PINEL, o NF 27.07.1854

Henrique Camillo PINEL, o NF 14.07.1858.

  

5-

Cyprien, o ca 1818, + à bord de l'Urania 29.10.1819.

6-

João José qui suit II.

7-

Jesuina Maria RIME, o 18.01.1823, + 15.05.1823.

8-

Alexandre RIME, o 29.12.1823, + 02.01.1824.

9-

Maria Luiza RIME, o 24.08.1825, + en couches 22.04.1859; x 23.06.1847 Romualdo DA SILVA MACHADO. Ce mariage a donné plusieurs enfants dont Antonio DA SILVA MACHADO, o 22.04.1859. 

  

 

II João José Cipriano RIME, o NF 10.03.1821;
x 1°) 29.05.1844 Maria Senhorinha COIMBRA, fille de feu Paulo DA COSTA COIMBRA et de Senhorinha Maria DE SIQUEIRA.
x 2°) Florentina MEURET.
Du premier lit sont issus: 

1-

Marianna RIME, o 08.08.1846

2-

Cypriana RIME, o 28.05.1848

3-

Antonia RIME, o 10.05.1849

4-

Christina RIME, o 15.05.1850

5-

Pedro RIME, o 13.05.1851

6-

Umbelina RIME, o 01.08.1854.

  

 

Du second lit sont issus: 

7-

Francisco RIME, o 16.10.1858

8-

José RIME, o 10.01.1860

9-

Izabel RIME, o 05.11.1861

10-

 Antonio Gaudencio RIME, o 14.10.1864

11-

Joanna Antonia RIME, o 26.?.1865

12-

Hermenegildo RIME, o 03.11.1867.

  

C) Jean Baptiste RIME, de Charmey, o ca 1773, + à bord de l'Urania 14.09.1819 (soit 2 jours après avoir quitté les Pays-Bas), habitant à Epagny, émigré à NF à bord de l'Urania, catholique et francophone;
x Marie Marguerite MARADAN, o 19.01.1786, arrivée à NF [elle x 2°) 04.06.1821 Claude STUCKY, fils d'Amédée STUCKY, de Rothemberg, Jura, dont postérité]; A NF ils occupèrent la maison 14 et la glèbe 49.
D'où: 

1-

Marianne RIME, o 07.09.1809, arrivée à NF; x 22.11.1830 Jacques-Joseph OVERNEY, de Cerniat, hab. à St Silvestre, fils de feu Jean Nicolas OVERNEY et de Marianne BOURRET (ce nom est signalé aussi BORER et BOURNET ). DP (voir page OVERNEY ) .

2-

Jean François qui suit II.

3-

Marie, o ca 1813, + NF 21.06.1820, arrivée à NF.

4-

Madeleine, o 03.01.1815, arrivée à NF; x 07.05.1839 (même date de mariage que son  frére) Jean Joseph PACHOUD, fils de François Joseph PACHOUD et de Marguerite EQUEY. D'où au moins  7 enfants tous nés à NF. (Voir page PACHOUD)

5-

Jacques RIME, o 26.10.1816, arrivé à NF. Son destin posteurieur est inconnu. Il n'y a pas de mention de son décès. Dans la liste des orphelins il est mentionné avec sa mére, domiciliés dans les "numeros coloniais ". 

6-

Jean Jacques qui suit II bis. 

  

 

II Joseph Jean-François RIME,  o 30.01.1811, + 13.06.1861 (mort par pendaison, avec caractéristiques de suicide), arrivé à NF; x 07.05.1839 Françoise Marie TOFFEL alias STOFFEL,  de La Roche, fille de Jean-Joseph TOFFEL et de Marguerite "AUTIN " (? = ODIN);
D'où au moins: 

1-

Maria Claudia RIME, o NF 13.02.1840

2-

Maria Elisa RIME, o NF 04.04.1841

3-

Marianna Magdalena RIME, o NF 18.08.1842

4-

Maria José RIME, o NF 23.05.1844.

  

 

II bis Jean Jacques RIME, o 29.03.1819, arrivé à NF;
x 27.09.1847 Anne Marie OVERNEY, de Cerniat, o NF 05.1825, fille de François OVERNEY et Marie GACHET.
D'où au moins trois enfants: 

1-

Maria Luiza RIME, o NF 03.09.1848 

2-

 João Francisco RIME, o NF 04.02.1850 

3-

Maria Felicidade RIME, o NF 28.08.1851 

  

    Les familles RIME (B et C) signalées dans cette page ont donné de nombreux descendants en lignes masculine et feminine, en grande partie établie maintenant à Nova Friburgo. Pendant presque tout le XIXe siècle ils demeurèrent dans la région des numéros coloniaux.
    Dès les premières générations de brésiliens le nom change pour RIMES, forme utilisée aujourd  hui.
    Une famille (qui suit D), arrivée à NF en 1819 avec son patronyme sous la forme REMY, puis postérieurement établie à Cantagalo, utilisa depuis le début de la colonie la forme RIME, puis RIMES, rappelant ainsi la parenté des RIME et des REMY. 

D) I Jean Pierre RIME dit REMY, de Charmey, o ca 1765, + NF 03.08.1820, "charossier", charpentier à Gruyères en 1819, catholique, émigré à NF en 1819 à bord du Camillus;
x Marianne PAQUIER, o 29.04.1772, couturière, arrivée à NF [Elle x 2°) 20.05.1821 Jacques SINGY]
A Nova Friburgo ils occupèrent la maison  4 et la glèbe 60. (Ils émigrèrent à six  bien que la famille se soit inscrite avec une personne de plus, la petite Barbe CHAPPUIS agée de 2 ans, listée sous le numéro 700, mais elle n'embarqua pas et a du rester en Suisse)
D'où au moins: 

1-

Marie Madeleine, o 07.01.1800, arrivée à NF, mère de:  

a-

Emilia RIMES, o NF 23.04.1821.

  

2-

Marie Louise, o ca 1802, + à bord du Camillus 12.09.1819.

3-

Marie Félicité, o 24.04.1804, arrivée à NF; x NF 01.10.1821 Louis CHEVRAND, de Prégny (Genève), o 17.03.1794,  fils de François CHEVRAND et de Pernette Charlotte BATTU. D'où au moins:  

a-

Antonio Luiz CHEVRAND, médecin et propriétaire d'une petite ferme à Cantagalo en 1875. Il a suivi sa formation académique en Belgique. Aujord hui il y a plusieurs descendants à Cantagalo.

b-

Augusto CHEVRAND

c-

Joaquim CHEVRAND

  

4-

François qui suit II.

  

 

II François RIME dit REMY, alias RIMES, de Charmey, o 11.12.1805, arrivé à NF; Le rapport des orphelins de 1820 le mentionne comme habitant de Cantagalo, sous la responsabilité de Louis CHEVRAND. Quant a CHEVRAND, il a habité la Penna même au debut de la colonie, où il était voisin de Simon METTRAUX (voir page METTRAUX);
x (en dehors de NF) Madeleine Hélène GENILLOUD, fille de Claude GENILLOUD et de Nanette Ne...
D'où 9 enfants établis à Cantagalo, Itaocara et Bom  Jardim. 

1-

N...

2-

N...

3-

N...

4-

N...

5-

Manoel Antonio Claudio RIMES, + 1904, propriétaire de fermes de café, reçu vers 1885 le titre de "Baron de RIMES ", donné par le deuxième empereur du Brésil. 

6-

7-

8-

9-

  

Emigration aux USA:
- Jean Joseph Rime, de Gruyères, o 1794, tisserand, émgré à New York avec ses 4 enfants agés de 32 à 17 ans, et d'une fille de 4 ans, illégitime d'une de ses filles. Passeport du 15.03.1854.
- Joseph Rime, de Gruyères, o 1828, cordonnier, émigré à New-York, avec son épouse, Anne Marie Zurcher, et leurs 4 enfants, agés de 5 ans à 7 mois. Passeport du 15.03.1854.


Sites et pages web à visiter:
- Jacques Rime, peintre animalier:  http://www.lyoba.ch/shop/rime/
- Christophe Remy:  http://www.trudi.ch


Adresses E-mail:
RIME:
- Alain Rime, CH:  Alain.Rime@swisscom.com ou:  arime@lambertconsulting.ch ou: TRC80957@gdr.telco.swissptt.ch
- Damien Rime, à Fribourg, CH:  damien.rime@mailexcite.com ou: drime@tiag.ch
- Geneviève Rime, à Cottens, CH:  grime@eudoramail.com ou:  genevieve.rime@di.epfl.ch
- Thierry Rime, CH:  trime@worldcom.ch
REMY, RÉMY:
- Christophe Remy, à Bulle, CH:  trudi@mcnet.ch
RIMES:
- Alexander Saldanha Rimes, à Niteroi, BR:  ALEXRIMES@HOTMAIL.COM
- Jairo Saldanha Rimes, à Niteroi, BR:  JRIMES@HOTMAIL.COM
- Luiz Henrique Oliveira Rimes, à Rio de Janeiro, BR:  quinha@ism.com.br

Merci de bien vouloir transmettre des informations complémentaires qui permettront d'améliorer cette page

 

diesbach.belleroche_

_Retour index généalogie